Je traverse un drôle de tunnel

12 Juin 2016  Sortie Volontaire Consciente

 

Après un bon mois de de méditations intensives 1 à 2 fois par jour ce matin je réussis enfin une sortie. 
Je me suis réveillée à 2h30 du matin levée quelques minutes avec cette fois une ferme intention d'y arriver (ma sortie a eu lieu avant 4h du matin).
Puis je me suis recouchée et j'ai entamé ma méditation. Détente corporelle avec le ressenti progressif de lourdeur du corps par zones des pieds jusqu'à à la tête. Ensuite j'ai fait le vide le plus possible pour me sentir connectée au maximum avec un état de plénitude la plus profonde avec la ferme volonté de tenir et de faire des visualisations un peu plus actives que ces derniers temps. 
Je n'ai pas bougé malgré les chatouilles qui me parcouraient par ci par là. La langue en position la plus fixe possible sur le palais supérieur avec la mâchoire détendue légèrement détachée pour ne pas avaler de salive. Sans oublier la respiration. 
Je suis tombée dans une phase transitoire je pense mais dont je n'ai pas le souvenir puis les vibrations sont arrivées. Tellement habituée à celles ci généralement, j'en sortais rapidement. Aujourd'hui j'ai essayé de les observer un peu et je me suis rendue compte qu'en fait je vibre moi aussi comme tout le monde !!! Tant mieux !!
On ne s'observe souvent pas assez en fait !!! :)
Les vibrations étaient d'une grande intensité ce matin mais je les ai gardées qq secondes. 
Mon corps entier tremblait même ma mâchoire tremblait comme lorsque j'ai froid. J'étais au dessus de mon corps légèrement il me semble et là j'ai provoqué un mouvement de bascule rapide pour quitter la zone de transition pour me retrouver hors de mon lit en train de marcher. J'avais toujours bien en moi la volonté de réaliser un projet qui me tient à cœur une fois sortie. J'ai donc émis l'idée de le réaliser mais il me manquait des éléments utiles pour sa réalisation. Ma visualisation s'est faite de travers mais rien de grave. J'ai donc prononcé l'idée plutôt que la visualisation et là je me suis sentie transportée assez rapidement dans plusieurs tunnels successifs de forme hexagonale plutôt lumineux et bicolores de mémoire. Par contre je n'ai pas abouti à mon souhait. Je me suis retrouvée à nouveau chez moi dans un couloir en train de marcher croisant mon mari (à priori lui aussi en sortie même si pour lui tout cela n'existe pas) qui se demandait ce que je faisais dans le couloir. Puis je suis retournée comme pour aller me recoucher et je me suis réveillée la respiration un peu rapide réalisant que j'étais bien sortie.